La réflexologie abdominale

17/07/2021

La réflexologie abdominale ou Chi Nei Tsang (littéralement Énergie des Organes) est un massage abdominal des organes internes (foi, vésicule biliaire, rate, pancréas, estomac etc...) qui a pour but de rétablir, d'harmoniser et de faire circuler notre énergie vitale entre nos organes.

L'intestin est notre deuxième cerveau, il est le siège de nos émotions, de nos souvenirs, il est le reflet de notre état psychique. En agissant sur l'abdomen nous pouvons réguler les désordres physiques et émotionnels engendrés par le stress, l'anxiété, l'angoisse, le sommeil, les douleurs dorsales, les troubles digestifs, les troubles génito-urinaires, musculaires, respiratoires, lymphatique, vasculaires.....

La réflexologie abdominale renforce le système immunitaire de l'organisme ainsi que tous les systèmes, elle renforce également l'énergie vitale (QI) de notre corps et de l'esprit en favorisant un retour à l'homéostasie, elle s'adresse à tous et à tous ages.

L'intestin grêle communique avec notre cerveau par la présence de neurotransmetteurs intestinaux, il échange les informations en partie via le nerf vague et d'autre part via le système sanguin, la communication se fait dans les 2 sens, une perturbation émotionnelle perturbe le ventre, un déséquilibre intestinal perturbe le psychisme. La sérotonine (neurotransmetteur) est produite à 95% dans l'intestin grêle, une diminution de cette sérotonine entraine des problèmes d'anxiété, de dépression, de concentration, de sommeil.....

Il est très long de 4 à 6 mètre, il est chargé d'une partie de la digestion et de l'assimilation des nutriments, lorsque certains aliments ne sont pas correctement tolérés ils irritent et fragilisent sa paroi (trop de gluten dans le blé modifié, certains produits laitiers, le soja, le sucre raffiné).

La réflexologie abdominale agit inévitablement sur le nerf vague et ses nombreuses ramifications. Ce nerf est le plus long du corps, il participe à l’ensemble des fonctions d'adaptation et de régulation automatique, il renseigne notre cerveau en permanence de l'état des organes, il transmet les informations et les reçoit, il s'exprime également au niveau du pavillon de l'oreille ce qui donne à l'auriculothérapie une efficacité quelque fois bluffante.